• ...et le divorce

    Pas plus que le mariage, le divorce n’est formalisé par un acte juridique. " je te chasse ", dit le mari. Les motifs de séparations les plus courants sont l’adultère et la stérilité. La répudiation peut intervenir quand l’époux exprime le souhait de se remarier. Mais dans le cas d’une telle rupture, des traditions respectées font que l’épouse délaissée bénéficie de larges compensations.

    L’adultère, cas le plus fréquent de séparation entre époux, est sévèrement puni. Si l’adultère est prouvé, la malheureuse risque la mort. L’infidélité nommée " le grand crime " est un délit très grave. La femme fautive peut être déchiquetée par des crocodiles, tués par la main de son époux et jetée aux chiens, brûlée et le corps jeté sans sépulture dans le Nil, le nez coupé pour détruire sa beauté.

    Malgré sont droit d’introduire des concubines dans sa maison, l’homme risque aussi de recevoir cent coups de bâton ou, pire, à être émasculé. Cela dit, ces sentences sont peu appliquées dans la pratique.

     

    « Le mariage...Vérité et mensonge: »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :